Quartier Adama Ndiaye: une fillette de 3 ans violée et abandonnée sur une terrasse, en surveillance médicale à l’hôpital de Pikine

0
3

La banlieue est secouée par une série de viols des plus atroces. Alors que l’on n’a pas fini d’épiloguer sur la fillette de 3 ans qui a échappé à un viol à Diamaguène Sicap-Mbao, un autre cas est relaté par « L’Observateur » ce matin. Mais cette fois, la gamine qui n’a pas encore 3 ans, a eu moins de chance.

La petite fille C. D., alias, C. Nd., a été retrouvée violée et abandonnée sur une terrasse d’une maison à deux étages au quartier Abdou Ndiaye, entre Thiaroye Gare et Diameguène Sicap-Mbao. Selon le journal, la petite fille a été envoyée par sa mère acheter un bouillon. Plusieurs minutes plus tard, ne la voyant pas revenir, ses parents partent à sa recherche. A la boutique du coin, le boutiquier dit avoir bien vendu un bouillon à la petite fille et lui a remis la monnaie, une pièce de 25 francs.

Dans la foulée, un jeune garçon accourt vers les parents de la gamine, le souffle coupé, pour leur dire qu’il a trouvé la fillette. Sur place, c’est l’horreur, la gamine est couchée par terre, à côté d’elle un matelas imbibé de sang. Elle tend les bras à son père, ne pouvant plus parler. Quand ce dernier la soulève, le sang dégouline sur ses pieds. Voyant que sa situation s’aggravait, les parents l’acheminent d’urgence à l’hôpital de Pikine où elle est gardée en observation.

Le témoignage d’un jeune garçon

Un jeune garçon habitant la maison du drame a indiqué avoir été bousculé par un homme qui dévalait les escaliers à toute vitesse, quelques minutes avant la découverte ignoble. Tout de suite, les parents pensent à cet homme qui a été arrêté, surpris en train de vouloir violer une autre gamine de 3 ans, le dimanche 10 mars dans l’après-midi. Quand ils se rendent au commissariat pour confronter l’enfant à ce malfrat, il avait été déjà déféré.

Mais les soupçons pèsent fortement sur cet homme de 39 ans, qui disait être originaire d’un pays limitrophe. Une fouille au corps a permis de trouver sur lui une pièce d’identité sénégalaise, prouvant qu’il est bien né à Sicap-Mbao. La petite fille C. Nd. doit fêter ses 3 ans le 21 mars prochain. L’enquête se poursuit.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here