Législatives en Guinée-Bissau : 102 députés à élire ce dimanche

0
24

Les électeurs Bissau-guinéens vont se rendre aux urnes ce dimanche 10 mars 2019, pour élire les 102 députés, que comptera l’Assemblée nationale. Selon la CEDEAO, le vote concernera, 761.000 électeurs inscrits. Les bureaux de vote seront ouverts à 07 heures et fermeront à 19 heures.

Au total, 21 partis politiques sont en lice pour ces élections avec le désir pour chacun de gagner le maximum de sièges au parlement. L’enjeu est de taille puisque le Premier ministre sortira des rangs du parti majoritaire à l’Assemblée.

La campagne électorale, qui s’est achevée le vendredi s’est déroulée dans le calme mais sur fond de suspicions quant à la transparence du processus électoral, ce qui fait craindre la contestation des résultats électoraux.

Les élections législatives devraient avoir lieu le 18 novembre 2018, mais ont été reportées au 10 mars en raison de problèmes politiques et techniques, entre autres le recensement des électeurs, qui a connu des irrégularités.

Ajoutons que le Président nigérian, Muhammadu Buhari, par ailleurs le Président en exercice de la Cedeao a dépêché son ministre des Affaires étrangères, Geoffrey Onyeama, en Guinée Bissau avant les élections en compagnie de Jean Claude Brou, le président de la Commission de la Commutée sous régionale.

Les émissaires de la Cedeao ont rencontré des parties prenantes en Guinée Bissau dont José Mario Vaz, le Président de la République. La délégation a rencontré à huis clos le Premier ministre, Aristedes Gomes, avant de se rendre à la Commission Electorale pour rencontrer le président, Jose Pedro Sambu, et son équipe.

Les derniers problèmes liés à la liste électorale vierge dans certaines régions été résolus par la CEDEAO. Ces ultimes démarches visent à organiser des élections libres, équitables et crédibles.

A en croire, le chef de la diplomatie nigériane, le Nigéria a soutenu le processus électoral en Guinée Bissau avec un don supplémentaire de sept véhicules, 350 kits électoraux et un don en espèces de 500 000 dollars.

Pour la suivie de ces élections, l’Union Africaine (UA) a annoncé que l’ancien Premier Ministre de Sao Tomé-et-Principe, Joaquim Rafael Branco, va diriger la mission d’observation des élections en Guinée-Bissau. La Mission d’Observation des Elections de l’UA (AUEOM) comprend 30 observateurs.

koaci.com

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here